alternacom

Entretien avec Mona Bernia

Entretien avec Mona Bernia, directrice de l’agence de communication évènementielle Alternacom

Alternacom se positionne sur la communication responsable et solidaire. Comment cela se traduit dans votre manière de concevoir et de mettre en œuvre un évènement ?

Disons que l’essentiel consiste à faire les choses avec éthique et responsabilité. Ce qui signifie que l’on commence toujours par s’interroger sur l’état d’esprit des personnes auxquelles s’adresse l’évènement. Cela implique de prendre le temps de poser des questions, de tenir compte des éventuels handicaps, et de s’adapter. On essaie aussi d’enrichir l’évènement avec du sens et du contenu dans les messages. Il y a toujours moyen d’inclure la notion de communication responsable, dans un teambuilding sportif comme dans une convention.
Sur la forme, l’idée est de réduire l’impact environnemental à chaque étape – le transport, la restauration, etc. – et si c’est possible, d’améliorer la plus-value sociale en choisissant un prestataire qui, à prestation équivalente, aura une proposition engagée. Par exemple, nous travaillons avec Fair Fibers, qui a une offre responsable de t-shirts, et pour les cadeaux, nous faisons appel à des associations ou des coopératives.

Un exemple d’évènement signé Alternacom ?

Récemment nous avons organisé une journée de solidarité pour Procter & Gamble, durant laquelle 180 collaborateurs ont participé à 11 projets de façon bénévole. Cela consistait à repeindre un centre d’hébergement, faire du coaching professionnel, ou encore animer un atelier de sensibilisation au tri sélectif. Ce type de journée est enrichissant professionnellement et personnellement et on voit que cela marche très bien. Cela remplit les objectifs de mobilisation tout en ayant un impact global positif.

Quelle tendance peut-on observer chez les annonceurs en matière de politique éco-responsable et solidaire ?

Commençons par le positif. 2015 étant l’année de la COP21 qui s’ouvrira le 30 novembre à Paris, il n’y pas une entreprise, parmi les grands groupes qui constituent beaucoup de nos clients, qui n’a pas cela en tête. La COP21 est d’abord un sujet gouvernemental mais il est très médiatisé. Du coup c’est l’occasion d’en parler et de mobiliser les collaborateurs sur le thème de l’environnement.
En revanche depuis quelques années on voit que les efforts des entreprises sur le sujet ont tendance à stagner, alors qu’il reste un gros travail à faire. Elles devraient intégrer cette responsabilité dans chaque étape de leur activité, notamment dans leurs évènements. Bien souvent les choses sont cloisonnées, alors que l’aspect environnemental et solidaire devrait tout irriguer.

Pour terminer, faites-nous part de votre dernier coup de cœur pour une animation, une destination, un évènement…

Je dirai l’opération de Michel & Augustin qui s’est passée il y a quelques mois. Dans le cadre d’une campagne de recrutement leur responsable des ressources humaines est allée proposer des offres d’emploi dans le métro parisien. Leur vidéo a eu du succès sur les réseaux sociaux, mais ce n’était pas seulement une opération marketing. La façon dont cette marque est allée parler aux gens directement, je trouve que c’était osé, marrant, et ça recrée du lien entre les gens.

 

agence évènementielle alternacom