bilan-tourisme-mice-2017

Le Mice annonce la couleur pour 2017

2016 aura été une année plutôt tourmentée pour le tourisme et notamment le Mice. Quel bilan peut-on en tirer ? Comment se dessine 2017 ? Autant de questions qui intéresseront les parties prenantes du marché de l’événement d’entreprise.

Retour sur 2016, une année très particulière pour les séminaires et conventions d’entreprises

S’il est trop tôt pour avoir des chiffres sur les dépenses du secteur Mice, on sait d’ores et déjà que les attentats commis en France ont eu d’importantes conséquences sur la fréquentation touristique. Ainsi, d’après le Comité Régional du Tourisme de Paris Ile-de-France, au premier semestre 2016 les nuitées hôtelières ont baissé de 11,5% pour les visiteurs internationaux et de 4,8% pour les Français. On peut relier cette dégradation à un contexte général délicat, marqué à la fois par les actes terroristes, les mouvements sociaux et les intempéries, même si l’Euro 2016 a eu un impact positif en termes de fréquentation touristique.

« au premier semestre 2016 les nuitées hôtelières ont baissé de 11,5% pour les visiteurs internationaux et de 4,8% pour les Français »

La sécurité au cœur des préoccupations

L’une des conséquences de ce contexte est que les entreprises prennent davantage en compte l’aspect de la sécurité.

C’est ce qu’a constaté l’association Uniceo  qui regroupe 1200 organisateurs de réunions et d’évènements à travers l’Europe. Celle-ci a interrogé ses membres cet été pour connaître leurs réactions afin de parer au risque sécuritaire.

Résultat, pour 85% des répondants la sécurité est devenu le premier critère de choix d’une destination, sachant que 71% d’entre eux pensent que les attentats vont perdurer en Europe. En revanche, seuls 27% d’entre eux ont affirmé avoir décidé de remplacer des évènements internationaux par des évènements nationaux. Autant de chiffres qui montrent que les entreprises s’adaptent afin de pouvoir maintenir leurs évènements.

seminaires-france-2016

Bonne nouvelle : le Mice va résister en 2017

Confrontées aux enjeux sécuritaires, les entreprises prennent des mesures pragmatiques plutôt que de céder à la panique. C’est une observation que corroborent les prévisions publiées début novembre par CWT Meetings & Events.

Le groupe a mené une étude se basant notamment sur les données de dépenses de sa clientèle mondiale. Il en ressort que le secteur des évènements devrait continuer de croître en 2017. Cette croissance sera très forte en Asie : +25% d’augmentation du volume des réunions prévu. En Europe par contre, le marché restera dominé par la volonté des entreprises de rationnaliser leurs dépenses, par la réglementation et les règles strictes qui leur sont imposées. Cette tendance devrait bénéficier aux hôtels de moyenne gamme.

seminaire-international

Où se réunir en 2017 ?

Suite de l’attentat de cet été la ville de Nice n’a pas ménagé ses efforts pour rassurer les visiteurs. Le CRT Côte d’Azur vient également de signer avec le Ministère des Affaires Etrangères et Atout France un contrat de destination, « Côte d’Azur, Terre d’évènements » pour relancer la destination, décidément très réactive.

 Et si la sécurité ne doit être pas au cœur des problématiques ?

Aux portes de Paris, à Chantilly : à 40 minutes de la capitale et 15 kms de Charles de Gaulle, la destination phare de l’Oise a pour elle de se trouver dans un périmètre calme et sécurisant, tout en offrant un double accès très pratique à l’aéroport international et aux centres business parisiens. Une offre complète et éclectique, allant du 3 au 5 étoiles, entre culture et nature pour des séminaires originaux et fédérateurs.

Plus d’infos sur : www.very-chantilly.com

chantilly-destinationmice-procheparisreception-mice-chantilly

organiser-une-reunion-chantilly